vendredi 1 novembre 2019

Etude sur les tendances de variation de la VL en fonction du mois de l'année


J'ai accompli un vieux projet : établir la base statistique des variations mensuelles de mon portefeuille pour faire ressortir une variation moyenne. Comme je fais très peu de stock picking, la tendance Actions est bien celle du marché globale, donc je peux généraliser.

J’observe que la tendance mensuelle de mon portefeuille obéit en général à la règle suivante : [Variation World * Allocation Actions + Linéarisation du taux de rendement moyen des AV * allocation AV]  - qp CSG. Ainsi c’est la variation des actions qui fait la tendance du mois, sauf quand les actions ne baissent "pas assez", ce qui n’est alors pas suffisant pour entraîner le portefeuille globalement à la baisse compte tenu des rendements des AV & immobilier toujours positifs (jusqu’à présent!). Je précise que le bonus des fonds euros ne déforme pas l’analyse car je le provisionne tous les mois sur la base d’un rendement prévisionnel donc je ne prends pas tout d’un coup en février dans mes VL, ces régularisations ne peuvent jouer qu’à la marge wink

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6148_var_mensuelle_3.png
Les données d’octobre, novembre et décembre sont les moins fiables car elles n’ont que 4 ans d’ancienneté, 5 ans de recul pour les autres.

Vision mensuelle

Je note que Juin et Aout ont été 3X sur 5 des mois en baisse.
Décembre a été ensuite le mois le plus hésitant (50% de baisse).
Avril est de loin le mois le plus optimiste (aucune baisse en 5 ans).
Les meilleurs mois sont dans l’ordre Avril, novembre, juillet et janvier. On note donc que les premiers mois des semestres sont parmi les meilleurs (annonces des CA et/ou résultats des entreprises ?). A l’inverse, le mois de juin est presque le moins bon (suréaction aux avertissements sur les prochaines publications?)

Vision trimestrielle

Le Q3 semble généralement le moins bien orienté avec le plus de mois en baisse (40%).
Q2 et Q4 sont en baisse 1 fois sur 3 en moyenne/
A l’inverse le Q1 est le mieux orienté avec 27% de mois en hausse.

Vision semestrielle

Le S1 (30% des mois en baisse) semble généralement mieux orienté que le S2 (37% des mois en baisse). Mais je réserve ce constat pour quelques mois car il me manque le Q4 2019 pour avoir une base réellement comparable entre S1 et S2.

Conclusions

Juin et aout sont des mois agités.
La période avril/septembre est la plus souvent en baisse ou la moins rentable puisque je réalise 3X plus de performance d’octobre à mars (0,34%/mois en moyenne), que de avril à octobre (0,1%/mois en moyenne). Je démontre ici en quelques sortes par la pratique le proverbe du "Sell in may".
Les premiers mois des trimestres sont très souvent positifs (16% en baisse seulement).
Les derniers mois des trimestres sont souvent négatifs (42% en baisse).

Sans apporter une forte certitude à cette mini analyse rapide, on voit quand même qu’il semble y a voir beaucoup de psychologie ou d’effets mécaniques sur les marchés :
- les mois les plus éloignés des clôtures annuelles de décembre sont les pires (traduisant de l’incertitude sur les résultats, ou de faibles volumes liés aux vacances ou à cette incertitude elle même peut être ? …)
- il semble qu’à la veille des publications trimestrielles les marchés sont prudents (prises de bénéfices), et une fois connue la publication redonne du peps ou du volume à l’achat. Ma performance est nulle en moyenne sur les mois de mars, juin, septembre et décembre, alors qu’elle est de +0,5% en moyenne sur les mois de janvier, avril, juillet et octobre.

voilà, merci de vos commentaires éventuels.

Reporting 31 octobre 2019



Reporting 30 septembre 2019