dimanche 2 octobre 2022

Reporting portefeuille au 30/9/22

Chers tous,

Performance du mois : -1,65%, plus forte baisse du portefeuille depuis l'apparition du COVID.

Je persiste et signe dans ma stratégie diversifiée.








dimanche 4 septembre 2022

Reporting au 2/9/2022

Un marché actions en montagnes russes à la hausse sur la première quinzaine d'aout, puis retour à la cave deuxième quinzaine. En gros je perds 6.000 € sur les actions ce mois ci mais la poche immobilière s'est bien comportée. Pour mémoire, la CSG latente amortit également la perte. 

Si on prend du recul, on constate que la VL du portefeuille est comparable à celle de l'automne 2021. Soit "un an pour rien", ce qui n'est pas si dramatique si on compare avec les actions sur un an -(10% hors effet de change).







Enfin je rajoute le graphique du CW8 WORLD en € VS ses moyennes mobiles 50 et 200. on apprécie bien la volatilité actuelle du marché sur cette base ! 




mercredi 17 août 2022

Réflexions à mi année 2022

Bonsoir,

Réflexion personnelle sur le cours du CW8 MSCI WORLD en Euros

Dans le reporting de fin juillet je me risquais à parler de "remontada" mais j’étais en dessous de la réalité. Sans faire aucun pronostic, étant plutot buy & hold, il me paraît utile de m’arrêter un moment sur le graphique ci-dessous représentant le tracker CW8 MSCI WORLD en EUROS :


- l’ETF retrouve quasiment ses plus hauts de fin 2021, effaçant en un mois aussi bien la guerre en Ukraine, la concrétisation de la hausse des taux, l’assèchement des liquidités des banques centrales, l’inflation, les risques géopolitiques divers et leurs effets cumulés. Il y a de quoi être dubitatif.

- on comprend en partie cet effet sur le CW8 en EUROS quand on considère que sur la période l’EURO s’est sensiblement dégradé par rapport au DOLLAR (soit une hausse mécanique de 10% du cours de l’ETF).

- le CW8 continue à se promener très au dessus de sa moyenne mobile à 250 jours, pouvant traduire un contexte plutôt favorable au marché actions, mais c’était aussi le cas avant la phase de baisse d’avril 2022.

Bref d’un côté je me dis que le marché à digéré l’accumulation de mauvaises nouvelles des premiers mois de l’année et qu’il "price" que chacun saura s’adapter utilement. Les investisseurs doivent toujours considérer malgré tout que c’est le marché actions qui va rapporter le plus sur le long terme. De l’autre vu les évènements récents et les incertitudes qui demeurent, j’ai peine à être serein avec une telle revalorisation : il suffit qu’un pipeline explose quelque part, ou qu’un soldat chinois fasse quelques brasses du côté de Taiwan pour tout embraser et ramener les actions à la cave…

Bilan des opérations faites au S1 pendant la tempête

du côté du bilan de mon portefeuille, les stocks pickings sur creux de marché (marginaux) des premiers mois amènent à un résultat mitigé : autant j’ai bien réussi sur LVMH et l’Oréal (ce sont vraiment des bijoux pour la cote française), autant je me suis trompé sur les foncières (ou alors je dois raisonner à très long terme) et sur mon pari spéculatif Orpéa/Korian, affectées bien plus profondément qu’on aurait pu le penser lors des premières attaques sur le cours.

Et une fois de plus ce sont les renforcements à la baisse sur le CW8 MSCI WORLD du 10 et du 16 juin (exercice de seuils d’achat sur repli violent "intraday") qui ont été les plus efficaces, j’en suis à +15%.

J’ai aussi souscrit des produits structurés basés sur l’un sur l’Euro stoxx 50 et l’autre sur un panier d’actions internationales. Autant je me méfie de ces produits en général, autant pour cette fois j’ai apprécié le rendement/risque modéré vu le contexte. Il est vrai que la hausse du marché en juillet a un peu réduit l’intérêt de ces produits qui raisonnent sur un cours au 1er aout 2022, mais il faut bien souscrire quelques semaines auparavant. J’ai analysé la formule de calcul périodique. Vu la volatilité des marchés, je pense avoir fait un placement raisonnable vu les fenêtres d’exercice de 8 à 12 ans.

Enfin je réfléchis à mettre en place à titre marginal une ligne ETF MOMENTUM pour jouer sur les 2 ou 3 secteurs les plus en vogue sur les derniers mois. Mais les enveloppes PEA ou AV peuvent difficilement être utilisées, ce qui signifie que la surperformance dégagée partirait en coût fiscal…

bonnes fin de vacances à ceux qui profitent encore !

skywalker

vendredi 29 juillet 2022

l'indice Monde redevient-il haussier ?

Dans l'attente de la publication du reporting de juillet, je partage ce graphique qui montre que pour la première fois depuis longtemps le tracker CW8 reproduisant l'indice MSCI WORLD (actions Monde) est en franchissement favorable de sa moyenne à 50 séances ET de sa moyenne à 200 séances.

Ceci peut être interprété comme une reprise de confiance de la part des investisseurs sur le sous jacent Actions.

Néanmoins aucune assurance que les cours ne retombent en aout, car cet indicateur est purement rétrospectif. Il se borne à montrer qu'il y a une appétence retrouvée pour les actions sur les dernières semaines, mais ne prédit pas combien de temps cela peut durer.

Il convient de rappeler enfin que depuis juillet 2021, l'euro a perdu près de 20% par rapport au dollar, devise dans laquelle est libellée nativement le MSCI WORLD dont le cours converti en euro a donc progressé de 20% sur la période toutes choses étant égales par ailleurs.







mercredi 15 juin 2022

"Most People Have No Idea What Is Coming" - Ray Dalio's Last WARNING

Excellente intervention de Ray DALIO. Au delà de l'actualité (inflation, récession,...), il explique les bases de la diversification dans le monde complexe financier actuel et replace son intérêt dans les cycles économiques en général.

Le titre de la vidéo est un peu "putaclick" mais le contenu de la vidéo est très intéressant.

lundi 6 juin 2022

Quels fonds battent l'indice MSCI WORLD sur 3 ans (6/2019 à 5/2022) ?

Méthodologie : Je rapporte la Performance 3 ans des OPCVM sur leur volatilité 3 ans. En effet, ce ratio fait ressortir les fonds qui ont su prendre des risques à bon escients. Cette performance relative me paraît beaucoup plus saine que la performance absolue, car pour ma part je préfère "être payé à hauteur du risque que je prends".

Echantillon : les 458 OPCVM & Trackers existants dans l'assurance vie LINXEA VIE.

Résultats sur la base des VL au 3/6 des fonds :


A- CATEGORIE ACTIONS INTERNATIONALES (on exclut les fonds sectoriels, pays, ....).

Nombre de fonds : 46 au total dans l'échantillon.

Position du MSCI WORLD sur 3 ans : PREMIER !

% de fonds battant le MSCI WORLD : 0% (dans cet échantillon).

Preuve :



A- CATEGORIE ACTIONS Y COMPRIS FONDS SECTORIELS ET GEOGRAPHIQUES

Nombre de de fonds : 458 au total dans l'échantillon.

Position du MSCI WORLD sur 3 ans : 20è

% de fonds battant le MSCI WORLD : 4,1% (dans cet échantillon).

Preuve :


CONCLUSION :

Le stock picking n'a qu'une infime chance de porter ses fruits même pour de grands professionnels investissant à plein temps avec les meilleurs logiciels et les meilleures informations. Le stock picking de Monsieur Tartempion est une perte de temps monumentale. 

A mon avis le MSCI WORLD a gagné sur les 3 dernières années devant les fonds Actions internationales car il a pleinement joué son rôle du fait de sa parfaite diversification sectorielle, géographique et monétaire. Il capte une grande part du recyclage des fonds d'un secteur à un autre, d'une zone à une autre et d'une monnaie à une autre. Il a tout d'abord probablement profité de l'envolée des technos, et a aussi profité sur les derniers mois de l'envolée des actions Energie et Matières premières qui ont en partie contrebalancé la baisse partielle mais brutale des Technos.


mardi 31 mai 2022

Reporting au 31 mai 2022

Préliminaire : le mois dernier j'avais passé une provision de 2,4% en estimation de la diminution de la valeur liquidative d'OPCVM Internationales (délai de publication de VL de la dernière journée de bourse du mois d'avril). En faisant cela je pensais couvrir la dernière journée du mois d'avril qui avait été mauvaise en bourse et non encore traduite dans la valeur liquidative apparente des OPCVM composant une partie de mon portefeuille. Visiblement j'ai eu alors la main vraiment trop lourde car à fin mai je dégage un résultat légèrement positif par rapport au mois dernier malgré les "horreurs" qui ont jalonné le mois de mai en bourse.... Il n'en demeure pas moins que le mois a été très mouvementé....des montagnes russes ! 





lundi 23 mai 2022

Comparaison MSWI WORLD vs STOXX EUROPE 600 : 2/2019- 5/2022

Dans la courte vidéo ci dessous je compare l'évolution de l'indice Monde (dont 70% d'actions américaines) par rapport à celle de l'indice STOXX EUROPE 600 (les 600 principales capitalisations en Europe) sur les 3 dernières années.


Conclusion : la diversification sectorielle, géographique et entre les classes d'actifs réduit le risque notamment car 

a) elle amortit en partie la formation et le dégonflement des bulles au sein du portefeuille

b) elle capte également en grande partie la réallocation des classes/secteurs subitement abandonnés vers les autres (exemple : de la Tech vers l'énergie, ou de la Tech vers les obligations etc...)

mardi 10 mai 2022

Baisse des actions : quand renforcer ?

Beaucoup s’interrogent sur que faire dans le contexte de baisse et c’est compréhensible. Pour ma part :

- je considère que le CW8 reste à ce jour assez bien valorisé vu la hausse des taux. 387 € soit seulement -13% du plus haut à 440 et très loin au dessus du plancher connu lors du Covid, je me souviens avoir pu acheter du CW8 à 230 €.

- il y a sans doute un effet de réaffectation sectorielle au sein de l’indice Msci World qui amortit en partie la baisse observée sur un certain type d’actions.

- en tant qu’investisseurs Euro nous avons été en partie protégés de facto par la hausse du dollar qui compense partiellement en € la baisse des actions américaines.

- j’ai d’autres classes d’actifs & munitions (fonds €, cash, …).

Donc c’est trop tôt pour moi pour racheter sensiblement ma valeur phare l’indice Monde. Alors quand ?

pour ma part je prépare plusieurs paquets de x K€ (à voir selon les moyens de chacun), prêts à être réinvestis si la baisse se poursuit jusqu’à un certain seuil. Et je laisse traîner un ordre de bourse pour le plus proche : par exemple x € sur une baisse au delà du seuil de -20%. Et je ne fais rien d’autre.

l’avantage de cette méthode  - que je qualifierais de "méthode du sang dans la rue" pour mal paraphraser Rothschild - est qu’on achète vraiment sur une phase de baisse. Pas au plus bas bien sur, car elle peut se poursuivre, mais sur une nette baisse. Et cela contient petit à petit le PRU. Sinon trop souvent on assiste à la baisse comme une vache qui voit passer les trains sans rien faire de peur que cela ne continue à baisser, et puis après une forte hausse on se dit "ah zut je ne vais tout de même pas rater le train" et on rachète déjà trop tard puisqu’on a loupé les +2,+3 voire +4% de reprise. Avec un peu de (mal)chance le lendemain cela rebaisse même à nouveau et on perd alors doublement etc….

mais si cela remonte sans avoir déclenché l’ordre on n’aura pas racheté me direz vous ? oui mais alors c’est la méthode générale de la réallocation au sein du portefeuille qui prévaut : x% action, y% immobilier etc… à réajuster par achat vente comme en temps normal, peu importe le niveau de l’indice en lui même dans ce cas.

bon courage à tous, c’est une période qui permet à chacun de vérifier que son allocation lui permet de bien dormir…ou pas.

vendredi 15 avril 2022

VIDEO : Portefeuille Actions Avril 2022

 

Bonjour

A titre exceptionnel je me suis entraîné à faire une présentation vidéo de mon portefeuille et j'ai plaisir à partager le lien pour ceux que cela pourrait intéresser afin de changer un peu par rapport à la présentation écrite mensuelle qui sera toutefois maintenue.

Vidéo refaite sans la musique de fond ici :


Certains ont trouvé que c'était un peu lent. Mais je ne suis pas youtubeur émérite :)

bonne journée

Merci pour vos éventuels commentaires,

Skywalker31